Navigation-croisière type “Rencontre APAC”

Une innovation 2024 !

Principe de fonctionnement

L’APAC propose un rendez-vous dans un port et sera présente 3 nuitées maximum dans ce port pour accueillir les participants et organiser des rencontres et des activités sur place.

  • L’APAC donne les informations aux adhérents dans les trois mois avant la rencontre et ouvre les inscriptions à cette rencontre sur le site APAC.
  • ATTENTION : Avant de s’inscrire chacun réserve lui-même sa place au port pour 1,2 ou 3 nuitées parmi les dates proposées.
  • Une fois le port réservé vous confirmez sur le site APAC votre inscription à la rencontre et quelles nuitées vous avez réservées. Vous cochez également (si demandée) la participation financière aux activités proposées avec leur montant de participation – à verser à l’APAC pour être inscrit définitivement à cette activité ;
  • Les « verres de l’amitié ponton » ne sont pas considérés comme des activités : chaque soir l’APAC vous invite gratuitement à un verre de l’amitié ponton (ou équivalent) ;
  • Possibilité de se regrouper ou pas en flottilles de bateaux/skippers ayant des affinités de parcours, d’escales, de taille de bateaux, de disponibilité et durée totale de la croisière…
  • Les organisateurs de croisières et rallyes seront ensemble pour vous accueillir : Henry, Maurice et Philippe

Ces rencontres sont proposées suite à de nombreuses réflexions de nos adhérents et de nous-mêmes organisateurs sur les croisières à savoir :

  • Plus de liberté et moins de contraintes (chacun son rythme, pas de compétition, regroupements en flottilles par affinités, etc.) pour aller à la rencontre APAC ou en repartir.
  • Cela permet de mieux gérer les conditions météo : chacun part plus tôt ou plus tard selon son expérience et celle de son équipage.
  • Permet à chacun de respecter la durée de la croisière depuis le Cap d’Agde jusqu’au retour au Cap. Ceux qui ont du temps utilisent la rencontre comme une escale parmi d’autres de leur choix, d’autres ne feront que l’aller et retour à la rencontre et peut-être même seulement pour une nuitée…
  • Les réservations dans les ports sont adaptées aux nouvelles interfaces proposées par les ports : inscriptions individuelles sur leur site internet. L’acceptation d’arrivées de flottilles est de plus en plus difficile à gérer à l’étranger et de plus en plus aussi sur le littoral français (refus, places limitée, moins de remises ou plus du tout, surtout passer par un site internet, pas de remboursement, paiements à l’avance, etc.)   
  • Moins de formalités avec les affaires maritimes